Le point sur la leucose féline

La leucose une maladie mortelle et incurable 

La leucose est une maladie pouvant être contractée par votre chat et certains félidés sauvages. Elle est causée par le virus leucémogène félin (FeLV), un virus de la famille des retrovirus tout comme son cousin le virus de l'immunodéficience féline (FIV) encore appelé « sida du chat ». Leucose féline et sida du chat bien que souvent confondues sont deux maladies distinctes, nous ferons le point sur le sida du chat dans un autre article.

 Comportement du virus 

La contamination se fait par contact direct entre animaux : morsure, saillie, transmission in utero mais aussi toilettage mutuel, partage de gamelles, etc.

Suite à la contamination, le virus se multiplie dans l'organisme et peut se propager via les lymphocytes (cellules du système immunitaire) jusqu'à la moelle osseuse (zone où sont fabriqués les globules rouges et les globules blancs). L'évolution de l'infection est très variable et dépend du système immunitaire de l'animal, de son âge et de la souche virale incriminée. Si le système immunitaire de l'animal présente une réponse rapide et efficace, le virus sera éliminé et l'animal aura acquis une immunité de longue durée. Cependant, un stress ou un état d'immunodépression peut entraîner une réactivation du virus qui pourrait rester latent dans certaines cellules hématopoïétiques.

L'infection peut être transitoire et être détectée dans le sang, par les tests rapides réalisés au cabinet, 2 à 3 semaines après la contamination mais le test se négativera en 3 mois maximum, traduisant une réaction efficace du système immunitaire contrôlant la multiplication du virus. Cependant, de la même manière que dans le cas précédent, un stress ou une baisse de l'immunité pourra entraîner une réactivation virale.

En cas d'échec de la réponse immunitaire le virus va se multiplier dans l'organisme, notamment au sein de la moelle osseuse ou des épithéliums (peau, muqueuse intestinale, etc). L'animal devient excréteur et est contagieux pour ses congénères. Il développera les signes de la maladie dans les mois ou les années qui suivent l'infection, 70 à 90% décéderont dans un délai de 18 mois à 3 ans.

Les symptômes de la leucose 

Les symptômes de la maladie sont très variés et peu spécifiques : amaigrissement, fièvre, gonflement des ganglions, perte d'appétit, diarrhée chronique, infections respiratoires, gingivite, tumeurs et leucémie, etc (un même animal n'ayant pas l'ensemble de ces symptômes à la fois).

Ca se soigne? 

Malheureusement, aucun traitement ne peut guérir un chat infecté mais certains médicaments peuvent être utilisés dans le but de prolonger son espérance et son confort de vie.

Alors comment le protéger ? 

La vaccination concerne tous les chats pouvant être en contact avec des animaux infectés ou au statut inconnu. C'est le cas de tous les chats ayant accès à l'extérieur ou pouvant être en contact avec un chat ayant accès à l'extérieur, que ce soit de manière régulière ou ponctuelle (séjour en chatterie ou vacances par exemple). La vaccination des chatons est très importante car ils sont particulièrement sensibles au virus, elle peut se réaliser dès 8 semaines avec un rappel à 12 semaines, puis annuellement. Grâce à la vaccination nous sommes passés d'une prévalence de la maladie estimée à 16% à la fin des années 90, à une prévalence de 1% en 2011, cependant elle peut encore atteindre jusqu'à 20% dans les zones où les populations de chats sont mal contrôlées et non vaccinées.

La stérilisation, en limitant la divagation des chats ainsi que les bagarres et forcément les relations sexuelles, diminue de façon très importante le risque de contamination, mais n'est pas une garantie suffisante.

A propos du dépistage 

Le dépistage peut se faire au cabinet sur simple prise de sang, le résultat est obtenu en 10 minutes.

Quand et pourquoi dépister ?

Le dépistage peut se faire à de nombreuses occasions et si besoin être renouvelé au cours de la vie de votre chat.

Il devrait être systématique avant la vaccination, afin de s'assurer que l'animal n'est pas contaminé. La vaccination d'un chat contaminé n'est pas contre-indiquée mais ne se justifie pas car l'animal n'en tire aucun bénéfice, de plus l'animal positif même si il est vacciné est toujours contagieux pour ses congénères. De ce constat découle une recommandation : ne mettez pas en contact des chats dont le statut est inconnu même si ils sont vaccinés.

Enfin, un vaccin réalisé sans dépistage préalable ne permettra pas de savoir si l'animal est positif pour la leucose parce qu'il était contaminé avant la vaccination ou parce que le vaccin n'a pas fonctionné, c'est ce qu'on appelle le pseudo-échec vaccinal pouvant nuire à la crédibilité de l'acte vaccinal et de son efficacité.

Pour les raisons évoquées précédemment, il doit être systématique lorsqu'un nouvel animal est adopté afin de protéger les autres chats présents (notamment si ils ne sont pas vaccinés contre la leucose) et parce que la maladie si elle est asymptomatique au moment de l'adoption, peut avoir des répercussions ultérieures sur la santé de l'animal.

Il peut être recommandé si votre animal est malade soit parce qu'il présente des signes d'appel du diagnostic de leucose soit parce que des examens complémentaires s'avèrent nécessaires.

Il peut également être préconisé si votre animal a été dans une situation à risque (chat d'appartement qui fugue, chat mordu, etc), il est alors réalisé minimum 1 mois après l'épisode à risque.

Et si mon chat est positif ?

Si votre animal est positif mais asymptomatique on vous proposera de renouveler le dépistage 3 mois après le premier en vous recommandant de ne pas permettre à votre animal de sortir. Si vous avez plusieurs chats dont le statut est inconnu ce sera l'occasion de les dépister également afin de vérifier qu'ils ne sont pas atteints et de protéger ceux qui sont négatifs.

Si votre animal est malade et positif il va être important de déterminer si les symptômes présentés par ce dernier sont dus à son infection par le virus de la leucose ou non et le cas échéant de préciser l'état d'avancement de la maladie.

Si il est négatif, tout va bien ?

Oui et non. Un résultat négatif indique soit que l'animal est indemne au moment du test, soit qu'il est infecté latent (le virus n'est pas détectable dans le sang, il est « endormi » dans les cellules hématopoïétiques) soit en phase d'incubation après contamination. Dans ce dernier cas, il convient de réaliser un second test un mois après le premier.

En pratique, nous réalisons souvent un seul test lorsque celui-ci est négatif car le risque que l'animal soit infecté latent ou en incubation est généralement faible mais la décision de refaire un second test un mois après sera motivée par le contexte dans lequel le dépistage est réalisé.

Et sur Seynod, comment ça se passe?

Nous avons déjà pratiqué de nombreux dépistages, malheureusement plusieurs chats dépistés dans le cadre de pathologies sont revenus positifs. Il s'agit de chats non stérilisés ayant accès à l'extérieur et ayant l'habitude de se battre. Le virus circule donc bien sur Seynod et les environs, et nous le confirmons à nouveau en ce début d'année 2017 avec plusieurs cas de chats porteurs de leucose en déclarant malheureusement les symptômes, et vivant dans le même secteur.

Le protocole de vaccination contre la leucose est classique : 2 injections à un mois d'intervalle la première année puis un rappel annuel. Le coût du vaccin est de 60€* s'il est pratiqué seul, 68€* s'il est associé au typhus et au coryza.

Le dépistage lui coûte 34€*s (dépistage conjoint de la leucose et du sida), auxquels il faut ajouter le coût de la prise de sang (15€* sans tranquilisation, 25€* avec tranquilisation). e (stérilisation par exemple).

N'hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez de plus amples informations, ou si vous voulez faire le point sur la situation de votre chat vis à vis de la leucose féline.

Dernière modification le samedi, 07 janvier 2017 12:05

Horaires d'ouverture

  • time Lundi et Vendredi : 9h-12h et 14h-20h
  • time Mardi, Mercredi et Jeudi : 9h-12h et 14h-18h
  • time Samedi : 9h-12h

Suivez Nous

Plan d'accès

Contactez Nous

  • homeCabinet Vétérinaire
  • phone04 50 05 07 20
  • mobile-phone04 50 22 24 24
    En cas d'urgence médicale grave, en dehors des heures d'ouverture
  • mailcabinet@veterinairelesemnoz.fr
  • map100 Chemin des Prés Bouvaux, 74600 SEYNOD